Blog du Parti Socialite :

Parti Socialiste d'Ermont Bienvenue !

La colère des Français

Nicolas Sarkozy nous parle de « vrai travail », comme il nous parle de « vrais Français », tout en évitant d’évoquer les vrais problèmes des Français.

Le candidat sortant nous rabâche à longueur de temps l’immigration, les « musulmans d’apparence », le droit de vote des étrangers, comme si c’était vraiment cela qui intéresse nos concitoyens. Il se trompe. Sa stratégie d’adopter un discours de droite extrême est vouée à l’échec, et au déshonneur pour cet homme qui fut, tout de même, notre Président de la République. La colère des Français est une colère sociale, attisée par une crise économique jamais résolue par la droite. Le vote protestataire s’exprime contre le pouvoir en place, et en premier lieu contre le Président sortant, qui n’arrivera pas à nous faire croire qu’il peut incarner l’anti-système (lui qui s’est vanté d’avoir occupé tant de fonctions ministérielles, à la différence de François Hollande).

Les Français attendent que les politiques leur parlent sérieusement d’emploi stable, d’industrie, d’économie, de transports… C’est sur ces terrains qu’ils attendent des réponses. Contrairement à Nicolas Sarkozy qui a maladroitement tenté d’instrumentaliser des drames pour placer les débats sous le signe de l’insécurité et du terrorisme, François Hollande a toujours parlé aux Français de leurs vrais problèmes, de leurs vraies difficultés, et poursuit en ce sens.

Hier encore, alors que le candidat sortant s’évertuait à reprendre à son compte la rhétorique du Front national, François Hollande a réaffirmé sa volonté de remettre la croissance au coeur des pactes européens. Le Président de la Banque centrale européenne s’est d’ailleurs exprimé en ce sens, comme d’autres hommes politiques européens, auprès de qui François Hollande s’est engagé.

Le candidat sortant est animé par le mensonge, il se contredit lui-même, il n’a aucun programme stable (ses propositions évoluent avec les sondages, quitte à se renier en permanence). Le vrai travail ? Il invente l’expression puis nie l’avoir utilisée. Le Pen compatible avec la République ? Il le dit clairement, puis accuse la presse de manipulation quand elle s’en fait l’écho, puis le répète à nouveau (ce matin encore sur Inter). Le droit de vote des étrangers ? Il est pour en 2005, contre aujourd’hui. Face à ce volte-face permanent, François HOLLANDE poursuit sa campagne avec sérénité et en proposant aux Français un véritable projet. Un projet pour le redressement de la France, un projet d’égalité et de relance économique.

[dailymotion width= »400″ height= »240″]http://www.dailymotion.com/video/xqdh5h_conference-de-presse-de-francois-hollande-le-25-avril[/dailymotion]

Ce programme (que vous pouvez toujours consulter ici), les socialistes d’Ermont vont l’expliquer aux électeurs. Nous nous rendons dans tous les quartiers présenter ces propositions aux Français et leur expliquer que l’Etat n’est pas impuissant, qu’il existe des solutions, qu’il y a de l’espoir.

Nicolas Sarkozy n’a aucun programme pour débattre de solutions concrètes avec nous. Alors il se contente d’agiter les peurs, d’utiliser des effets de manche, de caricaturer les propos des socialistes et des républicains.

Dimanche 29 avril, rejoignez nous au meeting de François HOLLANDE à Bercy (Paris) à 14h !

Nicolas Tcheng
Secrétaire de section – PS Ermont

Commentaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *