Blog du Parti Socialite :

Parti Socialiste d'Ermont Bienvenue !

Cachez cette misère que je ne saurais voir

Du 1er janvier 2010 au 25 août, plus de 8000 Roms ont été expulsés du territoire français d’après les chiffres officiels du Gouvernement. A la fin de l’été, on estime qu’ils seront près de 8500 a avoir été expulsés, suite aux ordres du Président Sarkozy d’accélérer ce processus.

Interrogé hier sur France Inter, Pierre Lellouche, Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, directement concerné puisque les Roms sont des ressortissants européens, a déclaré ne rien trouver de choquant dans ces expulsions. Il a même dit trouver scandaleux de voir des Roms mendier à Paris en plein hiver en brandissant leurs enfants. C’est de loin la déclaration la plus révoltante qui ait été prononcée à ce sujet.

Ce qui est scandaleux, M. Lellouche, ce n’est pas que les Roms attirent la pitié des passants en montrant leurs enfants, ce qui est scandaleux c’est que pour toute réponse l’Etat français les expulse du pays. Ce qui est scandaleux, c’est que le Gouvernement ait méthodiquement détruit tous les mécanismes de solidarité pour se concentrer sur le tout-sécuritaire à visée électoraliste. Ce qui est scandaleux, M. Lellouche, c’est qu’au lieu d’aider des hommes démunis, nous les renvoyons à leur misère manu militari pour ne plus les voir dans nos belles rues parisiennes.

Après tout le travail de construction européenne entrepris depuis la fin de la dernière guerre, nous sommes toujours incapables de la moindre solidarité envers d’autres Européens. Les expulser de pays en pays tel des balles de ping-pong ne fera qu’aggraver leur situation. C’est faire preuve d’inhumanité que d’expulser des personnes démunies sans se préoccuper de leur sort, et je dirais que c’est faire preuve d’imbécilité que de se révolter non pas contre les conditions de vie des Roms, mais contre leurs tactiques de mendicité dans les rues de Paris.

Le scandale, M. Lellouche c’est que vos déclarations, comme celles d’autres membres du Gouvernement, ajoutent populisme et démagogie, à une mesure déjà inhumaine et inefficace. Ce n’est pas comme cela que l’on dirige un pays.

Nicolas TCHENG
Secrétaire de section

Commentaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *